Vendredi 15 septembre
20 h 30
ROSHEIM
Église Saints-Pierre-et-Paul

 

Heinavanker (Estonie)

Margo KÕLAR direction, ténor
Liisi PROMET soprano
Kadri HUNT alto
Sander PEHK ténor
Tönis KAUMANN baryton
Taniel KIRIKAL basse

Lors de sa création en 1988 à Tallin, l’ensemble vocal estonien a choisi de s’appeler Heinavanker (Chariot à foin) en référence au célèbre retable éponyme peint par Jérôme Bosch vers 1501 (Musée du Prado - Madrid). Les programmes d’Heinavanker reposent en général sur le chant grégorien et les chants populaires et archaïques d’Estonie, notamment les chants runiques. Pourtant, Heinavanker apprécie aussi les incursions dans le répertoire contemporain des États baltes, témoignant ainsi de l’émergence au 20e siècle d’une école nationale de musique classique inspirée du folklore estonien. Heinavanker a peu enregistré mais, en revanche, la formation s’est produite dans tous les grands festivals de musique ancienne d’Europe.

 

Fêtes mariales

Heinavanker propose un programme centré autour du culte de Marie et des fêtes liturgiques qui lui sont consacrées. Pendant plusieurs siècles, le calendrier liturgique de l’Église romaine ne comptait que quatre fêtes dans son cycle des fêtes de la Vierge : L’Annonciation (25 mars) ; la Purification (2 février) ; la fête de l’Assomption (15 août) et enfin la Nativité de la Sainte Vierge, (8 septembre). Entre le 12e et le 13e siècle, à la faveur du culte grandissant de la Vierge Marie, de nouvelles fêtes apparaissent : la fête de la Visitation, la Conception de Marie, la Présentation de Marie au Temple. Cette évocation du culte marial proposée par Heinavanker dépassera le cadre du Moyen Âge car l’ensemble interprétera également deux œuvres contemporaines signées Arvo Pärt et Margo Kõlar.