Foudroyé dans le bombardement de la Bibliothèque de Strasbourg, en août 1870, le «Jardin des Délices » de l’Abbesse Herrade de Hohenbourg n’était pas seulement le plus beau des manuscrits de l’Alsace romane : c’était un des plus grands trésors de l’art du Moyen Âge. Les calques et les copies réalisés avant la destruction donnent la mesure de ce qui a été perdu et permettent, malgré tout, d’en garder la mémoire.

L’Hortus Deliciarum est le reflet d’une civilisation qui s’est épanouie au temps des cathédrales. Il est tout à la fois le catalogue des gestes, des formes et des objets de ce beau XIIe siècle et le répertoire d’un imaginaire qui nous est resté familier.

L’exposition présentée par l’Association Arts et Lumières en Alsace s’inscrit dans le prolongement de l’exposition consacrée à l’architecture romane en Alsace. Cette fois, elle fait revivre un monument de parchemin, d’encre et de couleurs, dans la lumière d’un printemps radieux.

Plus de photos ici.

DATES 2015 :

Georges BISCHOFF, Commissaire de l'exposition, Professeur d'Histoire Médiévale à l'Université Marc Bloch de Strasbourg.
L'équipe de réalisation :
Graphisme : Evelyne ROCCHI
Scénographie et design : Jean-François FRERING et Jacques ROCCHI
Avec le soutien de la Région Alsace, du Conseil Général du Haut-Rhin et la participation de la Bibliothèque Alsatique du Crédit Mutuel à Strasbourg ; du Cabinet de numismatique de la Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg ; du Service Régional de l'Inventaire d'Alsace ; du Musée de l'OEuvre Notre Dame et du Musée Historique de Haguenau.