Samedi 14 septembre - 20 h 30
HAGUENAU - Eglise Saint-Georges

 

Emmanuel BARDON
direction artistique
et chant

Marine BEELEN
chant

Helène RICHER
chant

Barbara KUSA
chant

Gwenaël BIHAN
flûtes

Marine SABLONNIÈRE
flûtes

Valérie DULAC
vièles

Emmanuelle GUIGUES
kamansheh et vièle
 
Marie-Domitille MUREZ
harpe
 
Spyros HALARIS
Kanun
 
Nolwenn LE GUERN
vièles
 
Aliocha REGNARD
nyckelharpa

Philippe ROCHE
oud

Ismaïl MESBAHI
percusssions

Henri-Charles CAGET
percussions

 

Albassama

Albassama invoque le Merveilleux par le prisme des miracles mariaux des Cantigas de Santa Maria. Cette oeuvre nous plonge dans l’Espagne des trois cultures, à l’époque du roi de Castille Alfonso el Sabio (1221-1284). Les nombreux miracles engendrés par l’intervention de la Vierge y sont relatés en galaïco-portugais car ces chants n’étaient pas destinés à la liturgie mais à être interprétés par des gens simples, souvent accompagnés de danse, à l’occasion de toutes sortes de festivités. La Vierge miraculeuse, accessible à tous, peut plus que tout autre saint, intercéder efficacement auprès du Christ... Quelques mélodies séfarades et chants de troubadours accompagnent ces Cantigas.

Canticum Novum (France – Saint-Étienne)

En redécouvrant et en interprétant des répertoires de musique ancienne, Canticum Novum tisse des liens entre la musique d’Europe occidentale et le répertoire du bassin méditerranéen, riche de l’union du monde chrétien et d’un Orient marqué d’une double hérédité juive et mauresque. Ses programmes reflètent par ailleurs une autre ambition de Canticum Novum, celle de positionner l’aventure humaine et l’interculturalité au coeur de ses projets et d’interroger sans cesse l’identité, l’oralité, la transmission et la mémoire.
L’ensemble est soutenu par la ville de Saint-Étienne, le département de la Loire, la région Auvergne-Rhône-Alpes et la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes. Il reçoit le soutien ponctuel du FCM, de l’ADAMI et de la SPEDIDAM.